VOTRE ARGENT M’INTERESSE – COMMENT VAIS-JE LE GASPILLER °

2019-5-18

Comme tous les itsasuar nous voyons avancer les travaux de karrika nagusia. Certains sont
certes utiles, d’autres inutiles (rond-point Urzumu), d’autre ubuesques et encore avonsnous
peut être échappés au pire avec l’histoire des clous (que nous vous conterons peut
être un jour).
Aujourd’hui l’histoire des poubelles du rond-point d’urzumu.
Depuis quelques années la collecte des ordures ménagères et des emballages recyclables
a fait l’objet de la fourniture pour l’essentiel des habitants de notre commune de la
fourniture de poubelles individuelles (les fameuses poubelles « vertes et jaunes ». Le
ramassage a donc été individualisé à l’exception du verre (divers points de collecte sur la
commune) et des autres déchets (encombrants, cartons, déchets verts, informatiques,
travaux…) devant être transportés en déchetterie dont l’une se trouve sur notre
commune.
Il ne semble donc plus utile de mettre en place (en dehors de la collecte de verre) des
poubelles collectives comme cela a été fait près de la mairie et au lotissement Ordokia.
Mais c’est sans compter avec les lubies de certains…Il a donc été décidé d’implanter 3
poubelles (verre – emballages recyclables – déchets ménagers) au rond-point d’Urzumuko
bidea comme si les habitants de ce quartier ne disposaient pas de poubelles individuelles…
Un container « verres » suffisait en remplacement de celui situé aujourd’hui urzumuko
bidea.
Mais quand un âne bâté a une idée, difficile de le faire avancer… Il a donc été décidé
malgré les réticences et oppositions de certains élus de réaliser ce chantier.
Mais il y avait encore un choix celui des poubelles, le choix n’était pas compliqué :
 Des poubelles fournies par la CAPB, que nous avons déjà tous payés par nos impôts.
A charge de la commune les frais d’enfouissement, limités puisque ces containers
sont semi-enterrés
 Des poubelles que nous achetons par l’intermédiaire de la CAPB pour la modique
somme de 7600 euro + coût de l’enfouissement des containers entièrement
enterrés.
Mais pourquoi choisir la solution pour laquelle nous avons déjà payé alors qu’on nous
propose de payer un peu plus ? L’équipe en place à la mairie a donc choisi la solution la plus
onéreuse pour la commune, donc pour les citoyens montrant une fois de plus son intérêt
du bien public…Il nous vient alors à l’esprit que par mesquinerie et prétextant ne pas avoir
d’argent la commune avait refusé d’attribuer quelques dizaines d’euro supplémentaires
pour rétribuer une intervenante pour les nouvelles activités péri-scolaires (alors que le
budget fonctionnement de la commune est toujours excédentaire permettant de reverser
ces sommes sur le budget investissement). Le futur budget adopté récemment prévoit
même un excédent dans ses prévisions, comme quoi on pourrait améliorer ce
fonctionnement et développer l’action sociale et collective de notre commune.
Nous ne comprenons pas cet entêtement à réaliser des projets inutiles et onéreux…En ce
qui concerne le sujet précis des déchets, ne serait-il pas plus pertinent de se pencher sur
les aires de tri d’atekagaitzeko bidea et d’errobiko errebidea qui sont de véritables
verrues moches et puantes…mais loin du centre et de karrika nagusia. Peut-être faudraitil
également informer touristes et visiteurs des endroits où ils pourront se débarrasser
de leurs déchets…dans les containers enterrés près de la mairie par exemple…
Le Nettoyeur.

Please reload

October 24, 2019

August 20, 2019

Please reload

Articles récents
Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic