Tombent les masques (1) – la démocratie

2016-2-29

Lors du conseil municipal de novembre 2015 les élus avaient émis un vote majoritaire en faveur de l’EPCI.

Ce vote n’a pas fait que des heureux et en particulier monsieur le Maire d’Itsasu. Ainsi a-t-il rejoint les adversaires de cette proposition en intégrant  le collectif des Maires anti-EPCI. Il leur a même fourni une salle communale (Sanoki) afin qu’ils organisent une réunion d’explication de leur opposition, réunion où bien évidemment il trônait à la table des chefs.

Notre Maire est bien évidemment libre de ses positions politiques et nous lui serions reconnaissants de bien vouloir avoir la même position vis-à-vis des conseillers qui ne partagent pas ses vues au lieu de les accuser de ne pas respecter la démocratie.

Toutefois nous lui ferons humblement remarquer qu’en cette histoire il ne s’est pas comporté en grand démocrate. Il apparait dans cette opposition à l’EPCI en tant que Maire de la commune donc normalement porteur de l’avis majoritaire de son conseil municipal, or l’avis majoritaire de son conseil est le contraire de son avis personnel !

Comme il en a pris l’habitude peu à peu il décide seul, gouverne seul et s’il est minoritaire peu importe ou il demande à certain de changer son vote ou il ne tient pas compte de la majorité. Monsieur le Maire ne se comporte donc pas en démocrate mais tout au plus en autocrate ! Et quand bien même ne le reconnait-il pas il calque ses méthodes sur celles de la « droite dite républicaine ».

Parions qu’il tentera de faire changer l’avis de ses colistiers conseillers municipaux qui ont voté pour l’EPCI ! il fut favorable au département Pays Basque, puis à la collectivité territoriale, il semble que les directives ont changé…

Please reload

October 24, 2019

August 20, 2019

Please reload

Articles récents
Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic