Si vous touchez à la terre des basques vous le regretterez !

2015-9-30

Vendredi 25 septembre le CADE et l’association UDE d’Ustaritz tenaient une réunion d’information sur le projet de recherche d’or sur nos territoires (voir notre article du 12 septembre).

 

Des précisions techniques nous ont été apportées  sur ce type de recherche et en particulier sur les dégâts environnementaux (saccage des paysages, gaspillage de l’eau, éventuelle pollution…). Les intervenants ont rappelé la difficulté d’obtenir des informations et les zones d’ombre qui couvrent ce dossier, éléments qui peuvent légitimement faire douter des véritables intentions de Sudmines.

 

Deux archéologues nous ont expliqué comment une partie de nos paysages que nous pensons naturels ont été modelés par l’exploitation de l’or il y a plus de deux mille ans et comment des travaux de recherches et d’exploitation mettraient à mal notre patrimoine. Argitxu Beyrie a précisé que contrairement à ce qu’avait écrit Sud Ouest (information reprise par le site itxassou.com NDLR) elle n’était pas favorable au projet. D’autre part et contrairement à ce qu’a affirmé Monsieur Vallier (PDG de Sudmines) les archéologues n’ont jamais été contactés. La désinformation n’a donc pas tardé à commencer…

 

Même si la majorité des communes concernées n’est pas favorable au projet  de l’ avis réservé au refus) peu d’élus (7 dont une élue d’Itsasu Herria Bai) à cette réunion et aucun maire n’a jugé utile de se déplacer… Cela montre à quel point l’avenir est entre nos mains ; les avis demandés aux conseils municipaux n’ont qu’une valeur consultative et on peut légitimement se demander s’il n’en sera pas de même de l’avis que le préfet transmettra au Ministre de l’économie. C’est le chouchou du MEDEF, Monsieur Macron qui prendra la décision définitive.

 

Rappelons pour mémoire ce que E.Macron disait au journal Les Echos le 23 août 2015 : « La France Métropolitaine et l’Outre Mer ont un avenir minier. Il y a énormément de minerais exploitables, et nous avons eu une tradition et une culture forte en la matière…il y a une richesse sur le territoire français, notamment de l’or…compte tenu des enjeux économiques qui sont les nôtres, nous ferions une erreur profonde en ne l’exploitant pas. Il faut donc lever le tabou…On peut dire que la France va rouvrir de nouvelles mines ».

 

 

 

 

Et de la parole aux actes, 6 permis d’exploitation ont été accordés par le ministère de l’économie, une dizaine de demandes sont à l’étude. La société Variscan (filiale propriété d’une compagnie d’exploration minière australienne) en a obtenu 4. Le PDG de cette société est un ancien du BRGM. Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières est un établissement public financé par les dotations et subventions d’état et les subventions des établissements publics et des collectivités territoriales. C’est la porosité et les liaisons inavouables et incestueuses entre le secteur public et les intérêts du secteur privé. Pour ne pas être en reste un des experts en exploration de Sudmines a travaillé plus de 10 ans au BRGM et un de leurs géologues est responsable du pôle carrières (Groupe NGE – Eiffage travaux publics)…

 

 

 

Le décor ainsi planté annonce la couleur : nous trouverons en face de nous un ministère tout acquis aux chercheurs d’or, des projets ambitieux de pillage auxquels sont habitués ces groupes, des intérêts privés aspirant les deniers publics, des locaux attirés par l’éclat de l’or et des élus qui l’oseront-ils….s’opposer de toutes leurs forces ?

 

Ainsi l’avenir est bien entre nos mains mais aurons nous la capacité de leur dire que s’ils touchent à la terre basque ils le regretteront ?…les indiens n’avaient que leurs flèches et le Grand Esprit…nul doute que quelques arcs et l’esprit sain ne sauront venir à bout de l’avidité de quelques uns…il nous faudra plus d’idées, de réflexions et d’actions résolues…l’issue est ce que nous en ferons !

 

Euskal herriko lurra hunkitzen ba duzue dolutuko zirezte !

Please reload

October 24, 2019

August 20, 2019

Please reload

Articles récents
Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic