Deux poids deux mesures.

2015-2-25

Deux poids deux mesures.

Le 27 novembre 2013, à l’initiative de Monsieur Roger Gamoy maire, le conseil municipal votait à l’unanimité une motion condamnant la destruction intentionnelle de la villa nafarotce au quartier berandotz.

Le conseil considérant que seuls le dialogue et les débats d’idées, dans un esprit démocratique et d’ouverture, peuvent faire progresser ces revendications.

Le 27 janvier 2015 déploiement policier au Laxia pour arrêter Jean Francois Magis, un jeune d’une famille du village dans le cadre de cette affaire. « Cinéma » de l’anti terrorisme bloquant trois quartiers du village au petit matin, 48 heures de garde à vue et finalement libération car il n’existe aucune charge contre lui.

Nous nous attendions donc à une réaction de Monsieur Gamoy à la hauteur de celle de novembre 2013 et avons donc attendu le conseil municipal du 2 février, pensant que le maire allait proposer une motion condamnant le déploiement policier inutile, l’arrestation et la garde à vue arbitraire de Jean Francois et se félicitant de sa libération…

Et bien non, deux poids deux mesures, c’est cela l’esprit démocratique et d’ouverture de la majorité du conseil municipal.

Bravo aux nombreux itsasuars qui n’ont pas hésité à montrer leur soutien aux jeunes injustement accusés. A moins de nous tromper nous n’y avons aperçu aucun élu de la majorité municipale… étonnant ! Non ?

Please reload

October 24, 2019

August 20, 2019

Please reload

Articles récents
Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic