STOP TAFTA

2014-11-18

Au mois de juin 2013 le conseil de l’Union Européenne a donné mandat à la commission européenne en vue de négocier avec les Etats-Unis d’Amérique du Nord et d’aboutir à un accord transatlantique pour créer le plus vaste marché du monde.

 

Le but de ce marché est de libéraliser encore davantage les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et l’Union Européenne et cela au profit des multinationales.

 

Bien évidemment aucune consultation des peuples et l’essentiel des négociations se fait avec les grands groupes privés dont les lobbies des industries de l’automobile, de l’agro alimentaire, des banques, de la chimie et de la pharmacie…

 

Une partie du projet vise à démanteler les derniers droits de douane, en particulier sur les produits alimentaires avec comme première conséquence la disparition de la paysannerie au profit des fermes-usines.

 

Le Tafta vise à démanteler les barrières non tarifaires, c'est-à-dire les règlementations techniques, sanitaires, le droit du travail, la protection de l’environnement, les appellations géographiques protégées, la protection des données personnelles…

 

Le Tafta vise à la libéralisation et la dérégulation des services comme les services à la personne, la santé, les services financiers etc…

 

Le Tafta prévoit enfin la mise en place de tribunaux d’arbitrages privés pour sanctionner les états et toutes leurs composantes : régions, départements, communes… Ces pratiques existent d’ailleurs déjà puisque des mécanismes similaires ont permis à Véolia (groupe qui fait fortune en gérant l’eau, les déchets et l’énergie pour les collectivités) de déposer une plainte à cause de l’augmentation du salaire minimum égyptien de 41 à 72 € ! Demain on condamnera ceux qui refusent de produire les OGM, ceux qui refusent de les vendre et pourquoi pas ceux qui refusent de les acheter !

 

Ainsi notre commune sera directement impactée si les négociations aboutissent à ce traité inique privatisant la démocratie au profit des multinationales.

 

De nombreuses collectivités se sont déjà déclarées hors TAFTA ou émettent des réserves sur son contenu : les régions Bretagne, Basse Normandie, Pays de Loire, Poitou-Charentes, Limousin, Nord-Pas de Calais, Picardie, Ile de France, Champagne Ardennes, Lorraine, Franche Comté, PACA , les départements de Seine Saint Denis, du Tarn et de l’Hérault et de nombreuses communes ou communauté de communes (Billere, Habas, Tarnos…).

 

A quand une prise de position de la commune d’Itsasu ?

 

 

 

https://www.collectifstoptafta.org/citoyen-nes/?debut_signatures=38955#pagination_signatures

Please reload

October 24, 2019

August 20, 2019

Please reload

Articles récents
Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic