Demande Préemption au Maire

2014-10-09

 Itsasun 2014.10.09

 

 

Jaun Auzapeza,

ORDOKIA BELTXA operazioaren ildotik, Dominique LARRAMENDY Jaunaren notarioak besterentze

nahi eskaera berri bat egin du, kendu zuen lehenaren ondotik !

Lehen ORDOKIA operazioaren lekzioak buruan atxikiz, zeinean itsasuar eta hautetsi andana batek

beren burua tronpatua senditu duten, bai familia horrengatik eta bai beren promotore lagunengandik,

ezinbestekoa iduritzen zaigu ez erortzea igiezin afera hauen tranpa beretan.

Operazio honetan LARRAMENDY Jaunak bere lurrak sarl Euskaldun-ari salduko lizkioke, honen objektu

soziala « aholkatze eta segipena management, proiektu kudeatze eta diruztatze galderetan, eta parte

hartzea edozein sozietate zibil edo komertzialetan » delarik. Proiektua : 4 etxe eta 12 apartamendu.

Legeak dio ontasun hori hirigintzako kodeak aurreikusi erosteko lehentasun eskubideetariko baten pean

dela.

Galdegiten dizuegu ondorioz, zuri eta hautetsi guzieri, herriaren erosteko lehentasun eskubide hau

ibilarazteko erabakia hartzea salgai emana izan den lur horretan. Hola erakutsiko genieke herritarrei

hautetsien lurren problematikaren menperatze eta desmartxa berrietan engaiatzeko nahikeria.

Herriak, dituen beharrak betetzen dituen bezala, bere eskubideak betearazi behar ere baititu.

 

 

 

Monsieur le Maire,

Dans le cadre de l’opération ORDOKIA BELTXA le notaire de Monsieur Dominique LARRAMENDY a

déposé une nouvelle demande d’intention d’aliéner à la suite de la première qu’il avait retirée !

Tenant compte des leçons tirées de la première opération ORDOKIA pour laquelle nombre d’itsasuars

et d’élus se sont sentis pour le moins « roulés dans la farine » par cette famille et leurs amis

promoteurs immobiliers il nous semble primordial de ne pas retomber dans les ornières de ces affaires

immobilières.

L’opération consiste pour Monsieur LARRAMENDY de vendre son terrain à la sarl Euskaldun dont

l’objet social est « le conseil et l’assistance opérationnelle sur des questions de management, gestion et

financement de projets, ainsi que la prise de participation dans toute société civile ou commerciale ».

Projet : 4 maisons individuelles et 12 appartements.

La loi indique que ce bien est soumis à l’un des droits de préemption prévus par le code de l’urbanisme.

Nous vous demandons donc ainsi qu’à tous les conseillers municipaux de prendre la décision de faire

valoir le droit de préemption de la commune sur le terrain mis à la vente. Nous montrerons ainsi à

l’ensemble de la population de la commune la volonté des élus de maîtriser la problématique de la

question foncière et de s’engager dans de nouvelles démarches. La commune s’acquitte des devoirs qui

lui incombent, elle doit aussi faire valoir ses droits.

ITSASU HERRIA BAI et ses élus.

Please reload

October 24, 2019

August 20, 2019

Please reload

Articles récents
Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic