le courrier adressé aux élus d'Itsasu par les élus herria bai à propos du PLU.

2014-7-11

Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Depuis quelques semaines, nous procédons à l’identification des secteurs fonciers

à requalifier, soit à l’élaboration d’un nouveau zonage visant à mobiliser 30 ha de

terrains constructibles, dans le cadre de la modification du PLU et afin de

répondre au scénario démographique retenu dans le PADD.

1. Comme nous vous l’avons indiqué au cours des diverses commissions de

travail, planifier une augmentation de 23% de la population (près de

500habitants supplémentaires !) nous paraît extrêmement alarmant, pour

la cohésion du village, et quant à sa perspective paysagère future.

Nous proposons donc la révision de ce scénario au rabais (voir annexe

jointe).

2. Dans le cadre du travail de repérage des zones dont le classement est à

redéfinir, il nous parait fondamental de remédier à la méthodologie de

travail consistant à nous positionner devant une reproduction papier de la

réalité du terrain,( et qui nous donne une information trop insuffisante) et

à nous prononcer en fonction des demandes personnelles des

habitants (avec ces effets pernicieux).

Nous proposons de définir au préalable des principes et des critères généraux

(voir annexe jointe) fondés sur l’intérêt général et la conservation du patrimoine

foncier de notre commune. Nous invoquerions alors ces références pour classer

les différents secteurs. Pour cela il sera nécessaire de nous rendre sur les lieux

afin de mieux examiner la réalité de certains terrains.

Par ailleurs et afin de ne pas opposer le besoin de logement à la demande à

urbaniser, il est fondamental de procéder à un inventaire des logements vacants

et des bâtis vides de notre commune, afin de pouvoir répondre aux demandes de

construction en terme de logement potentiel.

Nous sommes conscients que cette méthodologie occasionnerait un délai

supplémentaire , mais elle accorderait plus de légitimité et de pertinence à un

exercice qui engage la physionomie de notre village à jamais.

Bernadette BORTHURY Philippe LASCARAY

ANNEXE

Calcul surface à mobiliser selon PADD soit croissance de 1,40% par an

Population 2010 soit 2032 habitants * 1,4% = 468 habitants

Donc prévision d’une augmentation de population de 468 habitants d’ici 2025.

Les projets ORDOKIA BELTXA ET OILOMOKONIA accueilleront à eux seuls

142 logements à raison d’une moyenne de 2,2 habitants par logement cela

correspond à 312 habitants pour ces 3 projets.

Il reste donc 156 habitants à accueillir (468 moins 156).

Pour 156 habitants en se référant au scénario le plus gourmand en terme de

surface c'est-à-dire un terrain de 800 m2 par logement, cela fait 5,6 hectares à

mobiliser plus les 15% pour la voirie et les 10% pour la rétention foncière soit 7

hectares.

Ce scénario ne nécessiterait en fait que 12 hectares au lieu des 30 hectares sur

lesquels nous travaillons actuellement.

Calcul selon la croissance conforme au SCOT soit 1% par an

Population 2010 soit 2032 habitants * 1% = 327 habitants

Donc prévision d’une augmentation de population de 327 habitants d’ici 2025.

Les projets ORDOKIA BELTXA ET OILOMOKONIA accueilleront à eux seuls

142 logements à raison d’une moyenne de 2,2 habitants par logement cela

correspond à 312 habitants pour ces 3 projets.

Il reste donc 15 habitants à accueillir (327 moins 312).

Critères à retenir pour une mobilisation éventuelle de terrains à urbaniser.

Les terrains de moins de 4000 m2 .

Les terrains qui ne sont pas classés en A ou N.

Les terrains qui s’inscrivent dans le cadre de la densité ou de la continuité

urbaine.

Les terrains qui ne présentent pas un grand intérêt paysager.

Please reload

October 24, 2019

August 20, 2019

Please reload

Articles récents
Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic