Compte rendu du conseil municipal du 24 avril 2014

2014-5-07

L’essentiel du conseil était consacré au vote du budget, le conseil s’est donc terminé très tard, après 23h30. L’attribution des subventions aux associations a été discutée par le conseil et elle a donné lieu à une passe d’armes symbolique à propos de la subvention attribuée à la confrérie de la cerise puisque la commission finances était partagée sur l’opportunité de baisser cette subvention. Il est vrai que le problème se pose de subventionner des gens dont la grande activité est de se mettre en habit pour suivre une messe à l’église, une intronisation et enfin ripailler…JPI a avancé une argumentation selon laquelle cette confrérie ne faisait rien pour Itsasu, RG lui répondant que c’était une guerre entre la confrérie et itsasuarrak ! résultat des courses 9 conseillers pour baisser la subvention, 9 pour la maintenir à 1000€/an, question tranchée par le vote préférentiel du Maire. Nos élus ont stigmatisé le montant de cette subvention par rapport aux autres associations et indiqué qu’il s’agirait à l’avenir de « remettre les choses à leur place ». Nous y veillerons particulièrement lors des choix de l’année prochaine…une subvention aux clowns à l’hôpital pourrait être la bienvenue dans ce monde ubuesque ! Pas de subvention pour Herri Urrats ni Xalbador Ikastegia mais 100€ pour nos amis d’Harrera, notons qu’un seul conseiller a voté contre cette subvention, à savoir Bernard JOUIN …réflexe anti-euskaldun, en trois réunions du conseil, c’est quand même son deuxième geste de mauvaise humeur ségrégationniste ! Et oui quel chemin de croix que d’avoir à supporter de vivre en Euskal Herri… Quant au vote du budget lui-même quelques indications : Vote définitif : 14 conseillers l’ont voté, 3 se sont abstenus (JP Iriquin, N.Bouvier et F.Larre, 2 ont voté contre (P.Lascaray, B.Borthury). Nos élus ont voté contre (portant ainsi nos voix et la décision que nous avions prise collectivement la veille) car nous estimons ce budget frileux et ne proposant pas de projets significatifs pour une transformation positive de la vie de la commune. Il est très excédentaire (plusieurs centaines de milliers d’euro) et permettrait d’autres projets et une utilisation différente de nos impôts. Ils se sont également opposés à l’augmentation prévue de l’imposition, non pas par principe mais parce qu’à notre sens cette augmentation ne s’impose pas. La théorie de la majorité municipale est simple, voir simpliste, il vaut mieux augmenter tous les ans un petit peu, que tout d’un coup et beaucoup. L’argumentation consiste également à dire qu’il faut compenser les pertes dues aux transferts de compétence vers la communauté de communes ; mais ce transfert ne devrait-il pas se traduire par une baisse de ma pression fiscale de la commune puisqu’elle perd des compétences ? Filipe Lascaray a profité de la discussion sur le budget pour rappeler notre opposition à l’augmentation que viennent de s’octroyer le Président et les vice-présidents de la communauté de commune lors de la mise en place de la nouvelle équipe (3 à 400% d’augmentation) au moment même où les dotations de l’état à ces collectivités est à la baisse et au moment même où celui qui en reste le Président (P.Baudry maire de Bassussarry) et qui a proposé cette augmentation déclare à la presse qu’il va y avoir des difficultés financières…mais quelle hypocrisie ! Notre Maire quant à lui trouve cette augmentation justifiée et une conseillère de son groupe nous a même gratifiés d’un « ça ne regarde pas la commune », tiens ce qui se passe à la communauté de communes ne nous regarde pas…pourquoi, parce qu’il s’y passe des choses peu recommandables ? Nous n’avons pas non plus voté le budget du lotissement oilomokoenia et ce pour une raison essentielle : ce projet a eu comme première conséquence la perte pour un agriculteur de son outil de travail et cela nous ne pouvons ni le supporter, ni l’accepter. Le conseil a procédé au renouvellement des administrateurs de CCAS. Au nombre de six, ils ont été élus par scrutin de liste : une liste présentée par la majorité du Maire et une liste composée des élus d’Itsasurentzat et d’Herria Bai : ont été élues six conseillères municipales dont N.Bouvier pour la liste à laquelle nous participions. En ce qui concerne l’aménagement de Nagusia Karrika au niveau du lotissement Ordokia « nouveau joyau d’Itsasu » nous avons voté contre car nous estimons ne pas avoir à débourser plus de 20.000 euro aux consorts Larramendy ; ils ont, et pour rester poli, roulé la commune dans la farine pour des raisons exclusivement financières, ils ont menti dans l’opération Ordokia et en plus il faudrait leur faire ce cadeau ! Enfin suite à la proposition de nos élus se met en place une nouvelle commission : la commission Euskara, commission pour nous essentielle car devant être un instrument pour impulser et développer la pratique de l’Euskara dans la vie publique. Ce compte rendu ne se veut pas exhaustif, d’autres sujets on été traités, nous avons retenu ce qui nous semblait le plus important…

Please reload

October 24, 2019

August 20, 2019

Please reload

Articles récents
Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic